ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Sciences des Aliments

0240-8813
parution suspendue
An international journal of food science and technology
 

 ARTICLE VOL 26/6 - 2006  - pp.493-499  - doi:10.3166/sda.26.493-499
TITRE
Le lactose : entre intolérance et effets santé

TITLE
Lactose: between intolerance and health benefits

RÉSUMÉ

Le lactose, sucre majoritaire du lait, est hydrolysé par la lactase-phlorizinhydrolase dans l'intestin grêle. Chez tous les mammifères terrestres, y compris l'Homme, la lactase diminue de façon importante après le sevrage. Toutefois, cette décroissance physiologique n'est pas de même amplitude chez tous les adultes. Alors que la non-persistance de la lactase est le phénotype prédominant dans le monde, une grande partie des adultes d'Europe du Nord sont capables de digérer le lactose tout au long de leur vie. D'autres causes secondaires, comme des maladies ou traitements médicamenteux, peuvent aussi entraîner une malabsorption du lactose. Lorsque le lactose n'est pas hydrolysé dans l'intestin grêle, il est fermenté par les bac© Head of Digestive Health ­ Nestlé Research Center ­ Vers-chez-les-Blanc ­ CH-1000 Lausanne 26 ­ Suisse. téries coliques. Cette fermentation est associée à une modification de la composition et de l'activité bactériennes, qui ressemble aux changements observés lors de l'ingestion de prébiotiques. Toutefois, chez certains sujets déficients en lactase intestinale, la malabsorption du lactose peut entraîner des symptômes d'intolérance, sans gravité, mais affectant la qualité de vie. Dans ce cas, plusieurs solutions sont disponibles (et discutées dans ce texte) pour pallier l'absence de lactase intestinale et continuer la consommation de produits laitiers. En effet, l'exclusion de ceux-ci du régime alimentaire présente de sérieux désavantages nutritionnels, avec en particulier un risque élevé d'insuffisance d'apports de calcium, phosphore et vitamines.

ABSTRACT

Lactose: between intolerance and health benefits Lactose, the main sugar of milk, is hydrolyzed by the lactase-phlorizinhydrolase in the small intestine. In all land mammals, including the humans, intestinal lactase decreases after weaning. However, this physiological hypolactasia varies widely among ethnic backgrounds. Whereas lactase deficiency is the dominant phenotype all over the world, populations of Northern Europe keep the capacity to digest lactose into adult life. Secondary or acquired hypolactasia can also follow gastrointestinal diseases or drug treatments. When lactose is not hydrolyzed in the small intestine, it is fermented by colonic microbiota. This is associated to changes in the bacterial profile and metabolic activities of gut microbiota, which resemble those observed during the intake of prebiotics. Nevertheless, in certain lactasedeficient individuals, malabsorption of lactose can induce symptoms of intolerance. Different solutions are then available (and discussed in this paper) to compensate for the insufficient lactase activity. Dairy products should not be eliminated from the diet because they provide key nutrients such as calcium, phosphorus, vitamins A, D and riboflavin. Keywords lactase, milk, gut microbiota, lactose intolerance, probiotics.

AUTEUR(S)
C. CHERBUT

MOTS-CLÉS
lactase, lait, flore intestinale, intolérance au lactose, probiotiques.

KEYWORDS
lactase, milk, gut microbiota, lactose intolerance, probiotics.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (94 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier