ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Sciences des Aliments

0240-8813
parution suspendue
An international journal of food science and technology
 

 ARTICLE VOL 22/1-2 - 2002  - pp.223-230  - doi:10.3166/sda.22.223-230
TITRE
Le facteur d'agrégation APF (aggregation promoting factor) de Lactobacillus johnsonii NCC533 (LA1) serait-il impliqué dans le phénotype d'agrégation ?

TITLE
Is the aggregation promoting factor (APF) of Lactobacillus johnsonii NCC533 (LA1) involved in the aggregation phenotype?

RÉSUMÉ

Deux gènes paralogues de la bactérie Lactobacillus johnsonii NCC533 (La1), issue de la collection de culture Nestlé, montrent une forte similitude avec le gène de Lactobacillus gasseri 4B2 codant une protéine appelée « aggregation promoting factor » (APF). Ces deux gènes ont été clonés et caractérisés. L'analyse transcriptionnelle a montré que le taux d'expression des deux gènes est maximal durant la phase exponentielle de croissance, alors que ce taux est très faible durant la phase stationnaire. Les deux gènes sont fortement induits lorsque L. johnsonii NCC533 se développe sur un milieu solide en comparaison à la croissance en milieu liquide. La surexpression des gènes apf de la souche L. gasseri 4B2 et de la souche L. johnsonii NCC533, dans la souche L. johnsonii NCC533, ne conduit pas à un phénotype visible. Cependant, après introduction de ces mêmes constructions de surexpression chez L. gasseri 4B2, nous pouvons observer une augmentation significative du phénotype d'agrégation de cette bactérie ainsi qu'un changement de sa forme cellulaire, montrant ainsi que le phénotype résultant de la protéine APF est dépendante de la souche utilisée. Ces données indiquent que la protéine APF n'est pas seulement impliquée dans le phénomène d'agrégation, mais influence aussi, de manière directe ou indirecte, la forme cellulaire finale de L. gasseri 4B2.

ABSTRACT

Two paralogue genes of Lactobacillus johnsonii NCC533 (La1) from the Nestlé- Culture Collection, exhibit a high similarity to the reported gene of Lactobacillus gasseri 4B2 encoding for an aggregation promoting factor (APF). The genes were cloned and characterised. Transcription analysis revealed the highest rate of gene expression in the exponential growth phase with a decreased expression level in the subsequent stationary phase. Both genes were induced when L. johnsonii NCC533 was grown on solid medium, while growth on liquid medium resulted in lower expression. Overexpression of apf genes originating from L. gasseri 4B2 and L. johnsonii NCC533 in L. johnsonii NCC533 led to no obvious phenotype. Overexpression of the same constructs in L. gasseri 4B2 caused significant increase of aggregation and change of the cell shape, indicating that the phenotype caused by APF protein is strain dependent. These data provide an evidence that APF protein is not only involved in aggregation, but also directly or indirectly influences the cell shape determination of L. gasseri 4B2.

AUTEUR(S)
Ivana JANKOVIC, Gabriella CUANOUD, Carey WALKER, Roberto RENIERO, Ralf ZINK

MOTS-CLÉS
facteur d'agrégation (APF), lactobacilli.

KEYWORDS
aggregation promoting factor (APF), lactobacilli.

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,28 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier