ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Sciences des Aliments

0240-8813
parution suspendue
An international journal of food science and technology
 

 ARTICLE VOL 22/1-2 - 2002  - pp.199-208  - doi:10.3166/sda.22.199-208
TITRE
Production et sécrétion de L7/L12, un antigène de Brucella abortus, chez Lactococcus lactis : vers de nouveaux vaccins oraux anti-brucellose ?

TITLE
Production and secretion of the Brucella abortus antigen L7/L12 in Lactococcus lactis: towards new live vaccines against brucellosis?

RÉSUMÉ

Brucella abortus est une bactérie pathogène à Gram négatif qui infecte le tube digestif de l'homme et des animaux. Nous développons des souches vaccinales de Lactococcus lactis contre la brucellose. L'antigène choisi est la protéine ribosomique L7/L12 de B. abortus. Nous avons produit L7/L12 sous forme cytoplasmique et sous forme sécrétée (après fusion avec un peptide signal). Chacune des formes a été exprimée sous la dépendance d'un promoteur constitutif (P59) et d'un promoteur inductible à la nisine (PnisA). L'utilisation de ces deux promoteurs conduit à des niveaux de production de L7/L12 équivalents : environ 0,5 mg/L pour la forme cytoplasmique et 3 mg/L pour la forme sécrétée. Dans les deux cas, on note une augmentation d'un facteur 6 du niveau de production de la forme sécrétée suggérant une protéolyse intracellulaire importante de L7/L12. Ces souches de lactocoques productrices de L7/L12, en cours d'essai chez la souris, constituent de nouvelles alternatives vaccinales contre la brucellose.

ABSTRACT

Brucella abortus is a facultative intracellular Gram negative bacterial pathogen that infects humans and animals by entry through the digestive tract. The immunogenic B. abortus ribosomal protein L7/L12 is a promising candidate antigen for the development of live oral vaccines against brucellosis, using food-grade lactic acid bacteria (LAB) as carrier. L7/L12 was produced under cytoplasmic and secreted forms [fused with a lactococcal signal peptide (SP)] in Lactococcus lactis, the model LAB. To express the L7/L12 gene, two promoters were used: i) the lactococcal constitutive promoter (P59) and ii) the nisininducible promoter (PnisA). Both P59 and PnisA leaded to an equivalent rate of production of both cytoplasmic (~ 0.5 mg/L) and secreted L7/L12 (⊬ 3 mg/L). The highest secretion efficiency (proportion of the secreted L7/L12) was 77% obtained with P59 compared to 35% observed with PnisA. With both promoters, a 6-fold increase of the level of L7/L12 production was observed after fusion with the SP suggesting a strong intracellular proteolysis of L7/L12. These lactococcal strains constitute a promising alternative vaccinal strategy against brucellosis.

AUTEUR(S)
Luciana A. RIBEIRO, Vasco AZEVEDO, Yves LE LOIR, Daniela PONTES, Sergio C. OLIVEIRA, Yakhya DIEYE, Jean-Christophe PIARD, Alexandra GRUSS, Philippe LANGELLA

MOTS-CLÉS
Lactococcus lactis, Brucella abortus, L7/L12, sécrétion, promoteurs constitutifs et inductibles.

KEYWORDS
Lactococcus lactis, Brucella abortus, L7/L12, secretion, inducible and constitutive promoters.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (331 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier