ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Sciences des Aliments

0240-8813
parution suspendue
An international journal of food science and technology
 

 ARTICLE VOL 25/5-6 - 2005  - pp.413-425  - doi:10.3166/sda.25.413-425
TITRE
Cristallisation de la matière grasse dans une émulsion de MGLA dans l’eau : apport de différentes techniques physiques combinées

RÉSUMÉ

Nous avons utilisé différentes techniques physiques pour la caractérisation structurale d'une émulsion de matière grasse laitière (MGL), dont nous avons évalué les paramètres de stabilité physique (distribution de taille des globules gras, fraction de protéines adsorbées à la phase grasse). Les signaux obtenus en microcalorimétrie différentielle (MCD) ont montré que T, différence entre la température de début de cristallisation et celle de fin de fusion de la MGL, ainsi que tmax (4 °C), temps nécessaire à l'observation du pic de cristallisation à 4 °C, sont supérieurs de près de 10 °C et 12 min, respectivement, pour la MGL émulsionnée que pour la MGL non émulsionnée. L'analyse des structures cristallines par application simultanée de la MCD et de la diffraction de rayons X a montré que la MGL émulsionnée cristallise sous forme (après un très bref début de cristallisation sous forme sub) puis se maintient sous cette variété instable jusqu'à ce que celle-ci se transforme en variété ' lors du chauffage. Des essais rhéologiques en mode dynamique ont mis en évidence une faible contribution de la cristallisation des globules gras à la consistance de l'émulsion pendant la maturation à 4 °C. Celle-ci s'ajoute à celle de la gélatine contenue dans la phase continue, en cours de chauffage ou refroidissement. Enfin, la séparation des signaux de relaxation du proton de l'eau et de la matière grasse observés par résonance magnétique, a indiqué que la fraction de la matière grasse cristallisée à 4 °C semble être davantage modifiée par la présence de tensio-actifs, que par l'état dispersé des globules gras. Ces résultats sont présentés et discutés en fonction de la potentialité des différentes techniques utilisées pour la catactérisation structurale des émulsions.

AUTEUR(S)
Perla RELKIN, F. MARIETTE, D. KALNIN, C. MICHON, M. OLLIVON

MOTS-CLÉS
émulsion, matière grasse, cristallisation, MCD, MCD-DRX, RMN, rhéologie.

CITATIONS
sda.revuesonline.com/revues/3/citation/7547.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (841 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier