ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Sciences des Aliments

0240-8813
parution suspendue
An international journal of food science and technology
 

 ARTICLE VOL 25/4 - 2005  - pp.325-329  - doi:10.3166/sda.25.325-329
TITRE
Le consommateur est-il libre de ses choix ?

RÉSUMÉ

L'acte de manger s'enracine dans un contexte à la fois structurel et conjoncturel, qui influence les représentations et les attitudes des consommateurs. Les crises sanitaires répétées, renforçant la perte générale de confiance dans les institutions, la science et les entreprises, un pouvoir d'achat en baisse et un faible « vouloir d'achat », expliquent en partie la mise à distance de l'acte de consommation en général, et le soupçon vis-à-vis de l'offre alimentaire industrialisée. Les individus sont aujourd'hui en recherche de satisfactions paradoxales : un prix bas et des produits de qualité, le sûr, le sain, et le côté pratique, le naturel et la prévention santé. Les choix se font donc selon des arbitrages et des compromis. Ils sont difficiles du fait de la pléthore de l'offre et des informations parfois confuses, notamment les allégations nutritionnelles censées rassurer le mangeur. Choisir est un véritable « acte », fondé sur la volonté des consommateurs de récupérer du pouvoir et de manifester leur distance et leurs exigences, surtout vis-à-vis des marques dont ils ne veulent plus payer le différentiel de prix. Des stratégies individuelles positives se mettent en place, comme la récupération d'un savoir culinaire, le goût des traditions et des cultures d'ailleurs, de nouvelles convivialités. Reste qu'une « fracture alimentaire » existe, dont la montée de l'obésité dans les couches sociales basses est un des symptômes.

ABSTRACT

The act of eating takes root in a context both structural and related to the present economic climate. This context influences consumers' behaviour. Repeated health crises reinforced the general loss of confidence in the institutions, sciences and companies. Falling purchasing power and low "purchasing will" explain partially that consumer act is kept at a distance. It also explains that there is suspicion concerning industrialized food offer. Nowadays, people are looking for paradoxical satisfactions: low prices and high-grade products, the "safe", the "healthy", and the "convenience", the "natural" and health prevention. People choose according to compromises. These are difficult regarding superabundant offer and confusing information, especially nutritional allegations, which would secure the consumer. To choose is a real "act", based on consumer will to get power back and to show their requirement vis-à-vis brands which for, they don't want to pay the difference price anymore. Individual positive strategies appear, like collecting cooking knowledge, taste of traditions and foreign cultures. However, "a nutritious fracture" exists. The rise of obesity in low levels of society is one of the symptoms.

AUTEUR(S)
Danielle RAPOPORT

MOTS-CLÉS
contexte, perte de confiance, compromis du consommateur, stratégies individuelles, fracture nutritionnelle.

KEYWORDS
context, loss of confidence, consumers' compromises, individual strategies, nutritious fracture.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (89 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier