ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Sciences des Aliments

0240-8813
parution suspendue
An international journal of food science and technology
 

 ARTICLE VOL 25/3 - 2005  - pp.238-248  - doi:10.3166/sda.25.238-248
TITRE
Étude des huiles de glands de deux variétés de chêne (Quercus ilex et Quercus suber)

TITLE
Study of acorn oils from two oak varieties (Quercus ilex and Quercus suber).

RÉSUMÉ

Dans ce travail, nous nous proposons d'étudier des huiles de glands de deux variétés de chêne (Quercus ilex et Quercus suber) de la région de la Grande Kabylie (Algérie). Ces huiles sont extraites dans un appareil du type soxhlet au moyen de deux solvants : l'hexane et l'éther éthylique. Les résultats obtenus montrent que la fraction lipidique, contenue principalement dans les cotylédons du gland, représente une source de réserve non négligeable pour le gland de chêne, marquée beaucoup plus pour le gland de chêne vert (Quercus ilex) Étude des huiles de glands de deux variétés de chêne 239 avec un taux d'environ 9 % contre celui du gland de chêne liège (Quercus suber) qui lui est d'environ 5 %, quand l'extraction est réalisée avec l'hexane. Le rendement en huile obtenue par l'éther éthylique est dans, tous les cas, légèrement supérieur à celui des huiles extraites par l'hexane. L'analyse a montré que les huiles de glands de chêne vert sont acceptables ; par contre, celles du gland de chêne liège, sont très acides. Néanmoins, ces dernières présentent une teneur en matières insaponifiables plus élevée. La composition en acides gras des huiles des deux variétés est comparable avec toutefois quelques différences. L'acide béhénique, présent à l'état de traces dans toutes les huiles de glands de chêne liège, est très visible dans les huiles de glands entiers de chêne vert mais il n'apparaît pas dans leurs homologues décortiqués. Les huiles de glands de chêne liège sont plus riches en acides gras insaturés. On a remarqué aussi que ces huiles de glands présentent en effet de très grandes ressemblances avec celles des huiles d'olive et de grignon d'olive.

ABSTRACT

In this work we propose studying acorn oils from two varieties of oaks, holm oak (Quercus ilex) and cork oak (Quercus suber) from Great Kabylie (Algeria). Those oils are extracted in a soxhlet apparatus using two solvents: hexane and ethylic ether. The results obtained show that the lipidic fraction, mostly concentrated in the acorn cotyledons, represents a not inconsiderable reserve for the acorn of oak, much more marked for the acorn of holm oak with a rate of approximately 9% versus 5% for the cork oak, when the extraction is carried out with hexane. The oil yield obtained by ethyl ether is in all the cases slightly higher than the one of oils extracted by hexane. The analysis showed that oils of holm oak acorn are acceptable. On the other hand oils obtained from cork oak acorn are very acid; nevertheless, their content in non-saponifiable matters is higher. The fatty acid composition of the two kinds of oils is close despite few differences. For example traces of behenic acid were found in every oil obtained from cork oak acorn. It is very present in oils obtained from whole holm oak acorn but does not appear in their peeled counterparts. Besides oils of cork oak acorn are richer in unsaturated fatty acids. We can mention too that those acorn oils are very similar to olive oils and pomace olive oils.

AUTEUR(S)
S. MEZIANE, S. MAMERI

MOTS-CLÉS
huile de gland, extraction par solvant, analyse chimique.

KEYWORDS
acorn oil, solvent extraction, chemical analysis.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (172 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier