ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Sciences des Aliments

0240-8813
parution suspendue
An international journal of food science and technology
 

 ARTICLE VOL 20/4-5 - 2000  - pp.491-522  - doi:10.3166/sda.20.491-522
TITRE
Les mots évoquent-ils des saveurs ? Une comparaison entre étudiants de France, du Vietnam et des USA

RÉSUMÉ

Des étudiants de France (150), des États-Unis d’Amérique (150) et du Vietnam (180) ont participé à deux épreuves successives destinées à étudier si certains mots étaient ou non associés à des évocations renvoyant à des sensations ou à des expériences gustatives. La première était une épreuve d’association libre : les sujets avaient seulement à écrire sur une feuille ce que leur évoquait dirigée : les sujets avaient à indiquer par une note comment ils associaient le mot à chacun des quatre termes : sucré, salé, acide et amer. Les résultats montrent des différences considérables entre les trois groupes de sujets, même si l’organisation générale en fonction des quatre saveurs présente un certain nombre de ressemblances. Par exemple, pour les Français, le mot fraise est très faiblement associé au goût sucré alors qu’il l’est très fortement pour les Américains puisqu’il obtient un score comparable au mot miel ; pour les Vietnamiens, ce mot est associé fortement à sucré, mais encore plus à acide. Ces différences s’expliquent très certainement par des différences dans le comportement alimentaire et les pratiques de vie. Elles peuvent expliquer pourquoi certaines interactions entre odeurs et saveurs peuvent jouer dans une culture et non dans une autre. spontanément le mot à sa lecture. La seconde était une épreuve d’association

ABSTRACT

Do words evoke taste feelings? A comparison between French, American and Vietnamese students. French students (150), American students (150) and Vietnamese students (180) participated in two successive tests to study whether certain words would elicite taste evocations. The first test was a free association test: Subjects had to write down on a sheet of paper what came spontaneously to their mind when reading a given word. The second test was a test of directed association: Subjects had to estimate numerically the association between a series of words and each of the four tastes: sweet, sour, salt and bitter. The results show considerable differences between the three groups of subjects, even though the general structural organization of the four tastes is somewhat similar for all groups. For example, the word strawberry is associated only very slightly with the taste sweet for French subjects whereas it is associated very strongly with sweet for American subjects: it obtains a score comparable with the word honey. For Vietnamese subjects, this word is also associated strongly with sweet, but even more with acid. These results can be explained by differences in both food behavior and life experience. The results also can explain why certain interactions between odors and tastes appear in one culture but not in another.

AUTEUR(S)
F. SAUVAGEOT, Dung HOANG NGUYEN, Dominique VALENTIN

Reçu le 30 novembre 1999.    Accepté le 22 mai 2000.

MOTS-CLÉS
saveur, odeur, différences interculturelles, association, évocation.

KEYWORDS
taste, odour, cross-culture differences, identification, association, evocation.

CITATIONS
sda.revuesonline.com/revues/3/citation/3118.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (269 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier