ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Sciences des Aliments

0240-8813
parution suspendue
An international journal of food science and technology
 

 ARTICLE VOL 22/5 - 2002  - pp.577-600  - doi:10.3166/sda.22.577-600
TITRE
Comparaison entre deux méthodes d'entraînement à l'identification de composés dans la bière : « groupe » contre « individuel »

TITLE
Comparison of two training methods to identify beer aromas:

RÉSUMÉ

L'objectif de cette étude était de comparer deux méthodes d'entraînement à l'identification de composés de la bière, l'une où les sujets travaillaient en « groupe » et l'autre où les sujets travaillaient en « individuel », seuls face à un automate. Dans la méthode en groupe, la concentration des composés évalués par les sujets était fonction de la réponse donnée par la majorité du groupe. Dans la méthode individuelle, la concentration des composés était fonction de la réponse du sujet. Les résultats ont montré que les deux méthodes étaient efficaces : après 32 h d'entraînement, les deux groupes ont doublé leurs performances. Pendant l'entraînement, les sujets en groupe identifiaient correctement la plupart des composés à des concentrations inférieures à celles des sujets en individuel. Pendant les séances d'évaluation, les sujets en groupe avaient tendance à identifier un nombre plus important de composés, et à être plus sûrs d'eux, que les sujets en individuel. Mais ils réalisaient également davantage de fausses alarmes que ces derniers. Finalement, la différence la plus importante entre les deux méthodes est la motivation des sujets, les sujets en groupe étant plus motivés que les sujets en individuel.

ABSTRACT

The purpose of this study was to evaluate whether an individual training allowing for the adaptation of aroma concentrations to individual performance level would not lead to better performance than a classical group training. Two training methods were compared. In the first one, subjects worked in group and in the second one, they worked alone in front of an automat. Both methods are based on the two following principles: an active learning (ie. when they made a mistake, subjects were not given the answer immediately but had the possibility to find it by themselves) and an adaptation of aroma concentrations to the subjects' level of performance. In the group condition, the aroma concentrations were chosen in function of the group response whereas in individual condition, they were chosen in function of the individual response. Results show that while both methods were efficient -the performance of individual and group subjects had doubled between the beginning and the end of training -a few differences can be noted. First, during training, subjects in the group condition require lower concentrations than subjects in the individual condition did. Second, during the evaluation tests, subjects in the group condition tend to identify more aromas and to be more confident in their judgement than subjects in the individual condition but also were more prompt to false alarms than the latter. Finally, the most important difference between the two methods is the subject motivation: Subjects in the group condition were more motivated than subjects in the individual condition who found the sessions in front of the automat rather tedious.

AUTEUR(S)
Sylvie CHOLLET, Dominique VALENTIN, Alexandra MEYER, Laurent LEBOEUF, Michel ROGEAUX, Roland FLAYEUX, F. SAUVAGEOT

MOTS-CLÉS
entraînement, groupe, individuel, bière, automate.

KEYWORDS
training, group, individual, beer, automaton.

CITATIONS
sda.revuesonline.com/revues/3/citation/2634.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (801 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier