ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Sciences des Aliments

0240-8813
parution suspendue
An international journal of food science and technology
 

 ARTICLE VOL 24/1 - 2004  - pp.53-69  - doi:10.3166/sda.24.53-69
TITRE
Apprentissages alimentaires : mécanismes neurobiologiques impliqués dans le développement de l aversion gustative chez le rat

RÉSUMÉ

Lorsqu'un animal s'alimente, les caractéristiques sensorielles de l'aliment, en particulier le goût, sont associées aux conséquences post-ingestives. Ainsi quand l'ingestion d'un nouvel aliment est suivie d'un apport énergétique important, cela engendre ultérieurement une augmentation de la prise de cet aliment. À l'inverse, si la consommation est suivie d'un malaise gastro-intestinal, l'individu évite de le consommer à nouveau. Ces apprentissages associatifs entre les caractéristiques sensorielles de l'aliment et les conséquences bénéfiques ou délétères de son ingestion participent donc à la régulation des choix alimentaires. Ces apprentissages alimentaires ont été assez largement étudiés chez les mammifères, en particulier le développement des aversions alimentaires. Cet article traite des aversions de type gustatif et examine l'importance de certaines structures nerveuses du télencéphale dans ces phénomènes. Dans un premier temps les caractéristiques comportementales concernant l'acquisition des aversions gustatives sont décrites. Ensuite, certaines données récentes obtenues chez les rongeurs sont présentées concernant l'implication de l'innervation cholinergique du cortex insulaire dans la mémorisation des informations gustatives ainsi que le rôle joué par le glutamate au sein de l'amygdale dans le traitement du message viscéral. Enfin, l'importance des interactions entre ces deux structures lors de l'association du goût au malaise gastrique est également abordée.

ABSTRACT

During feeding, the subject learns to associate the sensory characteristics of the food, particularly the taste, with the post-ingestive consequences. When ingestion of new food leads to an important energy intake, subsequently the intake of that food is enhanced. The contrary applies: if the consumption generates a visceral malaise, the subject will avoid further consumption of that food. This form of associative learning from the food cues to the beneficial or deleterious digestive consequences influences therefore the regulation of feeding behaviour. In these types of learning, food aversion has been extensively studied in mammals. This article addresses taste aversion learning and analyses the importance of certain forebrain structures in such phenomena. Firstly described are the behavioural characteristics involved in the acquisition of taste aversion. Secondly presented are the recent evidences obtained in rodents that acetylcholine activity in insular cortex is involved in taste memory encoding. Then we stress the importance of glutamate in basolateral amygdala during gastric malaise processing. Finally we deal with the importance of the interaction between the two structures during the association between taste and gastric malaise. Keywords learning, memory, taste, amygdala, insular cortex.

AUTEUR(S)
G. FERREIRA

MOTS-CLÉS
mémoire, goût, malaise gastrique, amygdale, cortex insulaire.

KEYWORDS
learning, memory, taste, amygdala, insular cortex.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (329 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier