ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Sciences des Aliments

0240-8813
parution suspendue
An international journal of food science and technology
 

 ARTICLE VOL 23/5-6 - 2003  - pp.633-653  - doi:10.3166/sda.23.633-653
TITRE
Sensibilitévariétale du pois chiche (Cicer arietinum) aux attaques d'un insecte spécialisé Callosobruchus maculatus (F.) (Coleoptera ; Bruchidae) et d'un insecte non spécialisé Sitophilus oryzae (L.) (Coleoptera ; Curculionidae)

TITLE
Susceptibility of several cultivars of cowpea seeds to the infestation either by the specialised pest, Callosobruchus maculatus or an unspecialised pest, Sitophilus oryzae.

RÉSUMÉ

Le pois chiche (Cicer arietinum) contient des substances antinutritionnelles qui le protègent théoriquement des attaques des espèces d'insectes granivores non spécialisées comme les charançons du genre Sitophilus. Pour évaluer l'influence de la sélection de nouvelles variétés sur la « résistance » du pois-chiche aux insectes granivores, la variabilitéde la sensibilitédes graines de pois-chiche aux espèces spécialisées ou non spécialisées a étérecherchée dans cinq variétés cultivées en Algérie. Les critères de dynamique des populations de la bruche maculée, Callosobruchus maculatus, et de deux écotypes du charançon du riz, Sitophilus oryzae, ont étéétudiés en comparaison. L'un des écotypes de S. oryzae est un mutant capable de se développer dans les graines de pois (souche résistante Sr) ; l'autre, une souche normale sensible (Ss), inapte au développement sur légumineuses. L'indice de ponte, le taux de pénétration des larves nouveau-nées, le pourcentage de survie des stades cachés, l'effectif de descendants et la durée de développement ont étémesurés. Les données unitaires ont permis le calcul de l'indice de sensibilitéde chaque variétéaux différentes espèces et souches d'insectes étudiées.
Deux variétés parmi les cinq testées (F 82150C et ILC 3279) ont montréune résistance au développement des charançons (S. oryzae) et une variétés'est avérée particulièrement sensible aux deux écotypes de cette même espèce (F 8479C). Une certaine variabilitéde sensibilitéaux attaques de C. maculatus a étéenregistrée entre les variétés testées, mais aucune des cinq variétés ne s'est avérée significativement résistante aux attaques de cette espèce adaptée à la détoxification des substances antinutritionnelles contenues dans le pois-chiche. L'origine de la variation de sensibilitévis-à-vis des deux souches de charançons a étérecherchée au niveau de l'équilibre des nutriments (amidon, protéines), mais aucune corrélation n'a pu être mise en évidence. L'absence de relation significative entre les facteurs nutritionnels ou abiotiques et le niveau de sensibilitédes variétés aux insectes non spécialisés (S. oryzae) confirme l'existence de substances entomotoxiques à l'origine de la variation observée.

ABSTRACT

The chick pea (Cicer arietinum) contains antinutritional compounds that theoretically protect the seeds against an infestation by non specific insect species such as the cereal weevils (Sitophilus spp.). The influence of the improvement of chick pea varieties during the two past decades, on the level of susceptibility of chick pea cultivars currently cultivated for improved agronomic characters in Algeria to specific or non specific insect pests, has been assessed through a comparative laboratory bioassay. The criteria related to the population dynamics of the bruchid beetle Callosobruchus maculatus and of two strains of the rice weevil S. oryzae were comparatively evaluated on five different chick pea varieties. One of these two weevil strains is a mutant, able to develop on dry pea seeds, allowing a direct comparison between specific and non specific insect species for legume seeds infestation. The combination of several criteria of population dynamics allowed the calculation of the susceptibility index of each variety to the three insect species or strains.
Among the five tested varieties, two of them (F 82150C and ILC 3279) showed significant resistance to the two weevil strains. One variety (F 8479C) was highly susceptible to the infestation by these two weevil strains. A noticeable variability was shown in the susceptibility level of chick pea varieties for the infestation by the specialised species C. maculatus. However, none of them can be ranged in the resistant class. Any correlation between nutritional or abiotic variables and the level of susceptibility of the chick pea varieties towards specific or non specific insect species could be established. These result confirmed the preeminence of the antinutritional or toxic compounds content in the seed as the major cause of the variability in susceptibility of chick pea varieties to non specific species.


AUTEUR(S)
F. MOUHOUCHE, F. FLEURAT-LESSARD

MOTS-CLÉS
pois chiche, écotype géographique, Sitophilus oryzae, Callosobruchus maculatus, sensibilitévariétale, substance entomotoxique.

KEYWORDS
chick pea, geographic strain, Sitophilus oryzae, Callosobruchus maculatus, varietal susceptibility, entomotoxic compound.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (900 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier