ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Sciences des Aliments

0240-8813
parution suspendue
An international journal of food science and technology
 

 ARTICLE VOL 30/1-4 - 2011  - pp.69-79  - doi:10.3166/sda.30.69-79
TITRE
Alimentation et lipides chez l’enfant sain

TITLE
Diet and lipids in healthy children

RÉSUMÉ

Les besoins nutritionnels de l’enfant ne sont pas ceux de l’adulte : les besoins énergétiques liés à la croissance des premiers mois de vie ne peuvent être satisfaits que par une alimentation riche en lipides (45-50 %AET) ; abaisser trop vite ces apports vers les recommandations de l’adulte (35-40 %AET) peut ralentir la croissance et conduire à des carences en vitamines liposolubles. Les produits laitiers, non écrémés, trouvent donc naturellement leur place dans l’alimentation du nourrisson puis de l’enfant. Celle-ci doit également réaliser un apport équilibré en acides gras essentiels pour assurer la maturation cérébrale, la régulation des phénomènes immunitaires et inflammatoires. Les progrès dans l’alimentation des élevages, plus riche en acides gras essentiels des deux familles, permettent aux produits laitiers de participer utilement à ces apports. De plus, les lipides du lait de vache, comme ceux du lait de femme, contiennent de façon exclusive des composés quantitativement mineurs qui jouent un rôle fonctionnel important dans la maturation et les phénomènes immunitaires, comme les phospholipides et les sphingolipides. Ces observations rappellent que le lait est un produit complexe qui ne peut être réduit à sa teneur en acides gras. Les études épidémiologiques ont ainsi montré que la consommation de produits laitiers pourrait prévenir le développement des complications métaboliques de l’obésité.



ABSTRACT

Nutritional needs of children are not those of adults. In infants, lipids must represent 45-50 E %, to allow optimal growth; lipid supply should be slowly decreased to the adult values (35-40 E %) to prevent growth faltering or the occurrence of fat-soluble vitamin deficiency. Therefore, full-fat cow milk products have their full place in infant and child diet. This diet must provide a balanced supply of essential fatty acids which are involved in brain maturation and the regulation of inflammation and immunity. Progresses in cattle nutrition have increased cow milk essential fatty acid content, so that they can contribute to the diet balance. In addition, cow milk lipids provide minor lipid components with functional properties, such as phospholipids or sphingolipids, which add to child maturation and immunity. So, cow milk and its derived products must be taken as complex nutritional foods, and not only as the source of fatty acids. Thus epidemiologic studies suggest that milk could have preventive effects on the onset of obesity and its metabolic complications.



AUTEUR(S)
D. BOUGLÉ

MOTS-CLÉS
lipides, développement, enfant, acides gras essentiels, acides gras saturés, acides gras trans.

KEYWORDS
lipids, development, children, essential fatty acids, saturated fatty acids, trans fatty acids.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (142 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier